2007

Pages archives

23.12.07

Akon : une "surprise" de Michael en février?

 

Dans une interview à la radio KISS 95.7 mardi matin, Akon a laissé entendre que Michael Jackson réservait une "surprise" à ses fans pour le prochain Super Bowl (qui se tiendra le 3 février 2008 à Glendale, dans l'Arizona), ou bien aux alentours de cet événement, en refusant toutefois de rentrer dans les détails.

KISS: Tu es dans ton lit, là?
Akon: Ouais! Je suis rentré hyper tard, je travaillais sur le nouveau MJ.
KISS: MJ... Michael Jackson! Tu travailles avec lui?
Akon: Ouais on bosse sur un projet ensemble, il prépare le lancement de son album.
KISS: Et il avait des pansements sur le visage en studio, comme on l'a vu en photo dernièrement?
Akon: Non, il va très bien!
KISS: Donc il ne s'est pas refait de la chirurgie esthétique récemment alors...
Akon: Non, pas du tout.
KISS: Akon, quand peut-on s'attendre à revoir Michael Jackson? J'ai tellement envie de savoir!
Akon: Très bientôt, il vous prépare une surprise pour le Super Bowl...
KISS: Pour le Super Bowl? Quoi, si tôt que ça!
Akon: Eh ouais, 2008 sera l'année Michael Jackson...
KISS: Wow! Et il va chanter à la mi-temps?
Akon: Je ne peux rien dire. [...]
KISS: Donc on peut s'attendre à du neuf de votre part vers l'époque du Super Bowl?
Akon: Oui. Ce qui va bientôt sortir c'est la réedition de "Thriller". Michael et moi avons refait "Wanna Be Starting Something" ensemble. Ca sort très bientôt.
KISS: D'après tes infos, est-ce que Michael va se produire à Las Vegas?
Akon: Non, pas que je sache.
KISS: Parce qu'il paraît que les Jackson 5 vont se reformer pour un spectacle à Vegas...
Akon: Non non, je n'ai rien entendu là-dessus. [...]
KISS: Merci d'avoir été avec nous Akon! [...] J'ai vraiment hâte de voir Michael Jackson chanter au Super Bowl...
Akon: Hmm... Je n'ai pas dit qu'il chanterait!
KISS: (Rires) Bon, dans ce cas j'ai hâte d'entendre son single produit par Akon qui sortira aux alentours du Super Bowl...
Akon: Je ne peux pas trop en dire... D'ailleurs, je vous en ai sans doute déjà trop dit!
KISS: Ecoute Akon, j'ai bien l'intention de te faire cracher le morceau hors antenne!
Akon: En fait, moi je prépare quelque chose pour le Super Bowl de mon côté. [...]
KISS: Avec éventuellement une apparition surprise de Michael Jackson... C'est un duo alors!
Akon: Non, mon projet n'a rien à voir avec le sien. Simplement, son projet devrait se concrétiser aux alentours de cette date. Disons qu'il y aura du Michael Jackson dans l'air vers cette période-là...



Source: KISS 95. /traduc MJF

 

21.12.07

Thriller 25 Teaser 2

 

Ic i!

Source:MJFC/Sony

 

20.12.07

The Girl Is Mine 2008: Tracklist


Sony BMG France annonce la sortie du single The Girl Is Mine 2008 with will.i.am.

The Girl Is Mine 2008 with will.i.am sortira en single numérique (téléchargement légal) le 14 janvier 2008 (version une piste).

Le 28 janvier 2008, les versions physiques (CD et 12") inonderont les bacs.

Artwork:

Tracklist:

CD5":

1. The Girl Is Mine - Will.i.am Single Version

2. The Girl Is Mine - Will.i.am Club Remix

3. The Girl Is Mine - Original Demo

12":

TBC

Source: Sony BMG / MJ data bank

 

19.12.07

Le teaser Thriller 25

 

15.12.07

THRILLER 25: nouveaux détails

 

Edition Limitée Deluxe: plus onéreuse, accompagnée d'un livret de 48 pages contenant des photos rares et exclusives de Dick Zimmerman, Matthew Rolston et Harrison Funk et livrée avec le DVD Bonus. Ce pressage destiné au marché européen sera diffusé une seule fois (près de 20 000 pièces prévues pour le marché anglais). La pochette principale proposera un hologramme.

Une version Vinyle sera également disponible (Gatefold, double LP).

Ces pressages seront disponibles pendant la promo de THRILLER 25. Les versions ultérieures reprendront la pochette simple, avec le contenu 2008 et sans DVD Bonus

The Girl Is Mine 2008 sera le single exploité pour la promo. Sa sortie digitale (téléchargement) est prévue le 14 janvier 2008.

Le pressage CD inondera les bacs 2 semaines plus tard. Le tracklist final de ce CD n'est pas encore confirmé.

Le plan promo pour la France sera également annoncé dans les semaines à venir.

Concernant le contenu de THRILLER 25, quelques commentaires ont déjà été publiés en fin de semaine par des fans anglais ayant écouté 3 titres (The Girl Is Mine, Wanna Be Startin' Somethin' et For All Time) chez Sony BMG UK à Londres.

Source: MJFC / MJWN 

 

14.12.07

Jet Magazin

 

Magazine Jet sortie 24 décembre 2007

Ce double numéro contient un article et des photos exclusives du Roi de la Pop.

Source:MJFC

 

4.12.07

2 Versions de Thriller 25

 

L'album anniversaire de "Thriller" intitulé "Thriller 25th Anniversary Edition" devrait sortir le 8 Février 2008 pour la Suisse et le 11 pour la france. Celui-ci contiendrait un CD et un DVD.

Source: MJFC / Sony Switzerland 

 

1.12.07

Thriller à 25ans jour pour jour!

 

21.11.07

Interwiew exlusive!

 

alias Sam L. Parity), qui a connu Michael pendant la création de Dangerous, et qui avait raconté ses expériences avec le Roi de la Pop sur son blog. Les fans ont énormément apprécié ce billet, et suite à leurs nombreuses demandes, il vient de publier quelques nouvelles anecdotes:

Une fois Michael m'a demandé de filer lui chercher à dejeûner au MacDo du coin. C'était rare comme demande, vu que d'habitude il avait son cuisinier personnel qui venait tous les jours lui faire ses repas. Mais bon, quand je lui ai demandé ce qu'il voulait, il a admis qu'il n'avait pas la moindre idée de ce qu'ils y servaient, qu'il avait juste entendu dire que c'était bon là-bas! En fin de compte je lui ai commandé pratiquement tout le menu. Il a goûté à tout pour me dire ce qu'il aimait ou non. Si je me souviens bien, il a beaucoup apprécié leur burger au poisson.

Pendant l'enregistrement de la chanson Dangerous, Michael a eu un petit accident au studio et on a dû l'emmener à l'hôpital en urgence! On lui avait installé une cabine d'enregistrement temporaire, mais elle s'est écroulée et l'a heurté à la tête juste au moment où il se mettait à chanter. Il s'en est tiré indemne, et même longtemps après on continuait à passer une démo de la chanson qui commençait par Michael criant de douleur avec le bruit des pans de mur qui lui tombent dessus!

Il était incroyable en studio. Il possède comme une mémoire visuelle, mais pour la musique. Il était capable de chanter quelque chose de quarante manières différentes, et deux semaines plus tard, se rappeller précisement que les prises numéro 6 et 27 étaient les meilleures.

On a enregistré tellement de morceaux pour Dangerous qu'il était quasi impossible pour MJ de choisir celles qui seraient sur l'album. Pendant un moment on parlait même d'en faire un double-album, puisque plus de deux heures de musique avaient été sélectionnées pour être sur le disque. Alors quand Sony a décidé que c'était d'un seul CD qu'ils voulaient, Michael faisait sans cesse des listes avec son choix final de chansons, mais ça dépassait toujours les 74 minutes - ce qui est le temps limite pour un disque. Je me souviens qu'ils ont tergiversé sur ce problème pendant des semaines.

Madonna est venue rendre visite à MJ au studio une fois seulement. Ils ont passé un moment ensemble dans sa pièce "privée" du fond, et ensuite elle est repartie. Plus tard, quand j'ai demandé à Michael comment ça s'était passé, il m'a dit qu'elle l'avait "effrayé". Je crois qu'on se disait tous qu'elle avait essayé de le "draguer", mais Michael n'a jamais rien révélé là-dessus.

Brooke Shields l'appelait très souvent. Il n'y avait pas de portables à l'époque, donc en général c'était moi qui répondais au téléphone et puis j'allais le chercher dans le studio. Elle était toujours très gentille avec moi. Les Backstreet Boys sont passés une fois aussi. De toute ma période là-bas, Janet aussi n'est venue qu'une seule fois.

A l'origine on avait trois équipes de producteurs qui travaillaient au studio. Après avoir travaillé sur une demi-douzaine de titres avec l'une d'entre elles, Michael a dit qu'il n'aimait pas ce qu'ils lui avaient proposé et les a renvoyés. Mais il me semble que certaines de ces chansons se sont retrouvées sur d'autres CDs de Michael sortis des années après...

Quand Teddy Riley a été engagé il refusait de travailler dans notre studio. Alors pendant trois mois le studio était désert, et mon boulot consistait à trimballer les bandes d'un endroit à l'autre, de notre studio à celui de Teddy.

Un jour Michael s'est fait livrer des motos télé-guidées à 900$ pièce au studio. Il m'a dit de le rejoindre sur le parking pour les essayer, et pendant qu'on jouait avec il a fait sortir sa moto du parking, jusque dans l'allée, et là une voiture qui passait l'a écrabouillée! Michael a trouvé ça très drôle. J'avais du mal à comprendre comment il pouvait se marrer autant de la perte d'un jouet à mille dollars.

Il a toujours mon stylo!


Source: http://axecollectorblog.blogspot.com/

 

11.11.07

Ebony commande

 

- Tous les fans habitant EN DEHORS des Etats-Unis peuvent commander un ou plusieurs magazines DIRECTEMENT sur le site Ebony / Jet (clients américains: 6$ / autres pays: 8$). Vous pouvez également y commander des anciens numéros

 

10.11.07

Rolling Stone Japan

 

Rolling Stone Japan publiera un livre de 44 pages entièrement consacré à Michael Jackson en supplément du numéro de décembre. Michael Jackson apparaitra également à la une du numéro classique de RS Japan.



Spécificités du livre:
Dimensions: 166 x 209 mm, 44 pages, vendu avec l'édition de décembre de RS Japan.

Contenu:
5 interviews déjà publiées dans l'édition américaine de RS:
#81 (1971), #389 (1983), #417 (1984), #509 (1987), #621 (1992), une galerie des couvertures consacrées à Michael Jackson dans RS, une discographie de 6 albums commentés par a rédaction de RS Japan, et les dernières informations sur le prochain album du Roi de la Pop.
Date de sortie:

10 novembre 2007.

SITE INTERNET ROLLING STONE JAPAN

 

9.11.07

Michael Jackson présent à l'anniversaire du Révérend Jesse Jackson

 

Michael Jackson s'est rendu au dîner des 10ème RainbowPUSH Coalition Los Angeles Awards. Cette cérémonie qui s'est déroulée hier au Beverly Hills Hotel (Los Angeles), fut également l'occasion de célébrer le 66ème anniversaire du Révérend Jesse Jackson.

Le Roi de la Pop a passé du bon temps et a notamment retrouvé le célèbre animateur Larry King (CNN).

 

7.11.07

Exclusif: Michael Jackson / Ebony : Questions & Réponses

 

 

En attendant la sortie "physique" du magazine Ebony (numéro de décembre 2007), MJ data bank vous propose de découvrir en exclusivité la pièce maîtresse de ce reportage 100% King of Pop: l'interview réalisée par le journaliste Bryan Monroe.

Questions & Réponses:

Michael Jackson selon ses propres mots

par Bryan Monroe

En vous retrouvant assis à côté de Michael Jackson sur un sofa, vous êtes vite amenés à regarder au delà de son énigmatique teint pale, presque translucide. Vous comprenez vite que cette légende Afro-Américaine ne se  résume pas à une question d'apparence. Plus qu'un homme de spectacle, plus qu'un chanteur ou danseur, ce père de trois enfants se révèle être un homme mature, sur de lui et recelant de créativité.

Michael Joseph Jackson a fait trembler la terre en décembre 1982 lorsqu'il a explosé sur la scène pop avec Thriller. Cet album riche, rythmé et à l'énergie contagieuse a permis aux Blancs de découvrir un talent que les Noirs connaissaient depuis des décennies, battant ainsi presque tous les records existant sur cette planète. Ce projet historique était en fait un autre pas [de géant] dans une carrière dans le monde du spectacle commencée 18 ans plus tôt avec ses frères, les Jackson 5.

Dans sa première interview de grande ampleur accordée à un magazine américain depuis 10 ans, et pour célébrer le 25 ème anniversaire de l'album Thriller, Jackson s'est posé avec l'équipe d'Ebony pour un entretien rare, intime et exclusif où il est question de la création de Thriller, de la prestation historique au show télé Motown 25, de sa paternité, de l'état actuel de l'industrie du disque et de la "force" derrière sa créativité.

Voici Michael Jackson, selon ses propres mots...

Q: Comment tout a commencé ?

R: Motown avait lancé la production d'un film, The Wiz... et il se trouvait que Quincy Jones s'occupait de la bande originale. J'avais déjà entendu parler de Quincy Jones avant. Quand j'habitais encore en Indiana, mon père achetait des albums de jazz, et dans mon enfance, je le connaissais comme un musicien de jazz.

Une fois que nous avions fait ce film - nous nous étions pas mal rapprochés pendant le tournage: il m'avait aidé à comprendre certains mots, il était comme un père pour moi - je l'ai appelé, de façon vraiment sincère - car je suis timide, et TOUT PARTICULIÈREMENT à cette époque, je n'arrivais même pas à regarder les gens en face quand ils s'adressaient à moi, je ne plaisante pas - et je lui ai dit: "Je suis sur le point d'enregistrer un album. Est-ce que... Tu pourrais me recommander quelqu'un qui serait intéressé par ce projet et qui voudrait travailler avec moi?" Il a réfléchi quelques secondes et dit: "Pourquoi pas MOI?" Je me suis dit: "Je me demande bien pourquoi je n'y avais pas pensé" Peut-être parce que je le voyais plus comme un père, avec ce côté jazzy. Après qu'il m'ait fait cette proposition, j'ai répondu "WOW, ce serait génial." Ce qui est bien avec Quincy c'est qu'il vous laisse faire votre truc. Il ne se met pas en travers.

Du coup le premier projet que je lui ai présenté correspond à ce que l'on retrouve sur Off The Wall, le premier album que nous avons enregistré ensemble. Rod Temperton - ce petit gars originaire de Wurms en Allemagne - nous a rejoint en studio, et il avait cette tuerie qui fait (il imite l'intro de Rock With You),  avec ce refrain et cette mélodie, la chanson s'appelait Rock With You. J'ai fait: WOW! Quand j'ai entendu ça, je me suis dit: "Ok, je dois vraiment me mettre au travail à présent". Dès que Rod présentait un nouveau titre, je faisais de même. Cela a débouché sur une compétition amicale. J'adore travailler ainsi. J'avais lu que pendant la réalisation de Bambi ou d'un autre projet, Walt Disney réunissait des dessinateurs. Ils mettaient un cerf comme modèle sur le sol. Chaque artiste travaillait et au final ils se livraient à une vraie compétition. Et peu importe qui en était l'auteur, Walt choisissait le dessin le plus stylisé. Ce type d'exercice pousse l'artiste à fournir encore plus d'efforts. Donc quand Rod ramenait une chanson, je lui répondais, etc... C'est ainsi que nous avons créer ce fabuleux projet qu'est Off The Wall.

Q: Puis, après Off The Wall, au printemps 82, vous êtes retourné en studio pour travailler sur Thriller.

R: Après la sortie de Off the Wall, nous avions récolté tous ces numéros 1 - Don't Stop 'Til You Get Enough, Rock With You - She's Out Of My Life - Working Day And Night - et nous avions reçu une nomination pour un Grammy Award. Mais je n'étais pas content de la tournure des événements car je voulais faire plus, donner plus, y mettre plus de mon âme et de mon coeur.

Q: C'était donc une période de transition pour vous ?

R: Une transition TOTALE. Depuis mon enfance, j'étudie la composition. Et Tchaikovsky reste ma plus grande influence. Si vous prenez un album comme Casse-Noisettes, chaque chanson est une tuerie. Alors je me suis dit: "Pourquoi n'y a-t-il pas d'équivalent Pop?". Les gens avaient pris l'habitude de sortir des albums avec une bonne chanson, et le reste composé de faces-B, ou de chansons "pour albums". Je me suis demander pourquoi un album ne pouvait pas être constitué de morceaux qui seraient tous des hits, de façon à ce que les gens soient prêts à l'acheter s'ils sortaient tous en single.

J'ai toujours suivi ce raisonnement, sans en démordre. C'était mon but pour l'album à suivre. C'était l'idée principale. Je voulais être en mesure d'en sortir n'importe quelle chanson que nous souhaitions exploiter. J'ai travaillé dur pour cela.

Q: Concernant le processus créatif: est ce que vous planifiez les choses ou est-ce que cela venait comme ça?

R: Non, je planifiais certaines choses. Même si pas mal d'éléments sont venus de telle ou telle façon, consciemment, le projet était déjà conçu dans cet univers, et une fois que l'alchimie fait son entrée, alors la magie ne peut que surgir. C'est obligé. C'est comme rassembler certains éléments dans un hémisphère et voir la magie se produire de l'autre côté. C'est de la science. Et se retrouver là-dedans avec des personnes pleines de talent, c'est tout simplement merveilleux.

Quincy m'a collé un surnom, 'Smelly'. Steven Spielberg m'appelle ainsi également. A l'époque, il était très difficile de me faire dire des gros mots. J'en sors un peu plus aujourd'hui. Alors, quand je parlais d'une chanson, je disais qu'elle était 'smelly'. Cela voulait dire: "Elle est tellement bien que tu es totalement absorbé par elle". C'est pour cela qu'il m'appelait 'Smelly'.

Mais, oui, travailler avec Quincy était une chose merveilleuse. Il vous laisse expérimenter, faire votre truc, et il a assez de génie pour ne pas prendre le dessus sur la musique. Si un ingrédient doit être rajouté, il le rajoutera. Et il entend tous ces petits détails. Par exemple, pour Billie Jean, j'avais apporté la ligne de basse, la mélodie, et la composition globale. Après l'avoir écouté, il a placé un riff du meilleur effet...

On travaillait sur une chanson puis on se voyait chez lui. Nous écoutions le résultat, et il disait: "Smelly, laisse ce titre te parler". Je répondais: "Ok", Et il ajoutait: "Si la chanson a besoin de quelque chose, elle te le dira. Laisse la te parler". J'ai appris à faire ça. L'astuce est que pour être un bon compositeur, il ne faut pas composer. Il faut garder une distance. Il faut laisser de la place à Dieu. Et quand j'écris quelque chose et que je sens que c'est bon, je me mets à genoux, et je dis merci. Merci, Jehovah!

"... Pour être un bon compositeur, il ne faut pas composer. Il faut garder une distance.

Il faut laisser de la place à Dieu."

Q: Quand avez-vous eu cette sensation pour la dernière fois?

R: Et bien, tout récemment. J'écris constamment. Quand vous savez que c'est bon, parfois vous avez l'impression que quelque chose arrive... Comme une gestation, une grossesse ou quelque chose qui y ressemble. Votre sensibilité est à son maximum, et vous sentez quelque chose venir, et, comme par magie, c'est là! C'est une explosion qui produit un effet si merveilleux, vous faîtes: WOW! C'est là! C'est comme ça que cela travaille en vous. C'est très beau. C'est un univers qui vous montre jusqu'où vous pouvez aller, à partir de ces 12 notes...

[Il écoute une première maquette de Billie Jean, jouée sur un iPhone.]

... Quand j'écris, je fais un brouillon assez brut, histoire de me rendre compte à quel point j'aime le refrain. Si ça fonctionne sur moi alors que ce n'est qu'une version dépouillée, je sais que ça va marcher... J'écoute ça, le tout à la maison. Puis, Janet, Randy et moi... Janet et moi faisons les "Whoo, Whoo... Whoo, Whoo..." Je fais ça à chaque fois, pour chaque chanson. C'est la mélodie... La mélodie est l'élément le plus important. Si la mélodie me plait, si la version brute fonctionne, alors je continue. Généralement, si ça sonne bien dans ma tête, ça rend bien une fois que je le matérialise. L'idée est de coucher sur bande la chanson et les sons que vous entendez dans votre tête.

Si vous prenez une chanson comme Billie Jean, la basse occupe une place majeure. Elle domine la chanson, c'est le [protagoniste] du morceau, c'est le riff principal qui saute aux oreilles. Capter la personnalité de ce riff et le faire sonner exactement comme vous l'envisagiez, cela demande beaucoup de temps et de travail. Écoutez, il y a 4 basses dedans, jouant chacune une personnalité différente, et c'est cela qui donne le personnage final. Cela demande beaucoup de travail.

Q: Un autre grand moment reste votre prestation au show télé MOTOWN 25....

R: J'étais en train de travailler sur Beat It, et il se trouvait que je m'étais installé au studio Motown - j'avais quitté Motown depuis plusieurs années. Ils s'apprêtaient à produire une cérémonie pour célébrer les 25 ans de Motown, et Berry Gordy est venu me demander si je voulais en faire partie. Je lui ai répondu 'NON'. J'ai répondu non car j'avais d'autres idées pour Thriller. Berry a alors ajouté: "Mais c'est pour les 25 ans de Motown..." J'ai réfléchi et voilà ce que je lui ai proposé: "Je le ferai, mais à une seule condition: je veux chanter une chanson qui ne fait pas partie du catalogue Motown". Il a répondu: "Laquelle?", je lui ai dit: "Billie Jean". Il a accepté en ajoutant "Ok". Je l'ai repris: "Tu vas vraiment me laisser faire Billie Jean?" "Oui", m'a-t-il répondu.

C'est alors que j'ai réuni mes frères pour lancer les répétitions. On s'est mis à travailler notre numéro, en sélectionnant les chansons pour le medley. Mais pas seulement cela: il fallait aussi travailler les angles des caméras. Je réalise et monte tout ce que je fais. Chaque plan que vous voyez vient de moi. Laissez moi vous expliquer pourquoi je dois travailler ainsi: je place 5, non, 6 caméras. Lorsque vous êtes sur scène - et peu importe le cadre de cette performance - si vous ne faîtes pas une captation propre, les gens ne la verrons pas. C'est le média le plus égoïste au monde. Vous filmez CE QUE vous voulez montrer au public, QUAND vous souhaitez qu'il le voie, COMMENT vous voulez qu'il le voie, et quelle JUXTAPOSITION vous voulez qu'il regarde. Vous créez l'intégralité du sentiment de ce qui est présenté, à travers vos angles et vos plans. Parce que je sais ce que je veux voir. Je sais ce que je veux voir revenir à l'écran. Je connais l'émotion que j'ai ressentie pendant telle ou telle performance, et j'essaie de recapturer cela en assurant le montage.

Q: Depuis combien de temps créez-vous tous ces éléments?

R: Depuis que je suis petit, avec mes frères. Mon père avait l'habitude de dire: "Montre leur, Michael, Montre leur".

Q: Étaient-ils jaloux de cela?

R: Ils ne l'ont jamais montré à l'époque, mais cela a du être difficile, parce que je ne recevais jamais de fessée pendant les répétitions et les entraînements [Rires]. Mais j'avais souvent des problèmes après [Rires]. C'est vrai, c'est après le travail que je recevais des corrections. Mon père nous faisait répéter avec une ceinture à la main. Il ne fallait pas faire de faux pas. Mon père était un génie en ce qui concernait la façon de gérer la scène, de s'occuper du public, d'anticiper le prochain enchaînement, ou encore de ne jamais montrer au public que vous souffrez, ou que quelque chose ne va pas. Il était incroyable dans ce domaine.

Q: C'est ainsi que vous avez non seulement acquis votre sens des affaires, mais également le contrôle de tous les aspects de ce métier?

R: Oui, absolument. Mon père, l'expérience; mais j'ai beaucoup appris de mon père. Quand il était jeune, il faisait partie d'un groupe, les Falcons. Ils venaient à la maison et ils jouaient tout le temps. Nous  baignions constamment dans la musique. C'est quelque chose de très ancré, de culturel chez les Noirs: vous poussez les meubles, vous montez le son... Et quand vous recevez du monde, tout le monde se met au milieu de la pièce, et vous devez montrer ce que vous savez faire. J'adorais ça.

"Je réalise et monte tout ce que je fais.

Chaque plan que vous voyez vient de moi".

 

Q: Est-ce que vos enfants font cela aujourd'hui?

R: Oui, mais ils sont timides. Ils le font pour moi quelques fois.

Q: En parlant du monde du spectacle: MTV ne jouait aucune vidéo d'artistes Noir. A quel point cela a été dur pour vous?

R: Ils disaient qu'ils ne passaient pas de videos d'[artistes Noirs]. Cela m'a brisé le coeur, mais en même temps cela a déclenché quelque chose en moi. Je me disais: "Il faut que je fasse quelque chose... je refuse d'être ignoré". Alors, oui, pour Billie Jean, ils ont dit qu'ils "n'allaient pas la diffuser".

Mais lorsqu'is l'ont fait, cela leur a donné une audience record. Après cela, ils me demandaient TOUT ce que j'avais à proposer. C'est eux qui frappaient à notre porte. Puis Prince est arrivé, et MTV lui a ouvert ses portes, ainsi qu'aux aurtes artistes noirs. Au départ cette chaîne ne jouait que du Heavy Metal 24h/ 24. Juste un mélange d'images folles...

Ils sont venus me voir dans le passé à plusieurs reprises en disant: "Michael, sans toi, il n'y aurait pas de MTV". Ils me l'ont répété, sans arrêt, en privé. J'en conclus qu'ils ne l'avaient pas entendu à l'époque... Mais je suis sur qu'ils me l'ont dit sans aucune aigreur ou arrière pensée [Rires].

Q: Cela a vraiment donné naissance à une ère nouvelle et moderne pour la vidéo...

R: Je me rappelle avoir regardé les débuts de MTV. Je n'oublierai jamais ça: mon frère Jackie me disait: "Michael, il faut que tu regardes cette chaîne. Mon Dieu, c'est l'idée du siècle. Ils diffusent de la musique 24 heures par jour... 24 heures par jour!". Je lui ai dit: "Regardons cela". je m'asseois, je regarde, et me dis: "Si seulement ils pouvaient rendre ces vidéos plus divertissantes, avec une histoire, et plus de danse, je sus sûr que les gens aimeraient encore plus cette chaîne". J'ai alors réfléchi et me suis dit que le jour où je ferai quelque chose, ce projet devrait comporter une histoire, avec un début, un milieu et une fin - pour que le spectateur puisse suivre un fil conducteur. Il en faut un, de cette façon, quand vous regardez cette vidéo, vous cherchez à savoir ce qui va arriver ensuite. C'est ainsi que j'ai fait différentes expériences avec Thriller, The Way You Make Me Feel, BAD et Smooth Criminal, en me focalisant sur la réalisation et l'écriture.

Q: Que pensez-vous des clips et de l'industrie du disque aujourd'hui?

R: [Cette industrie] arrive à un carrefour. Elle est en pleine transformation. Les gens sont un peu perdus: qu'est-ce qui nous attend, comment distribuer et vendre la musique? Je pense qu'internet a définitivement changé la donne. C'est tellement puissant, et les gosses en sont fous. Le monde entier se trouve devant eux, à un click de souris. Tout ce qu'ils souhaitent savoir, les gens avec qui ils veulent communiquer, toute la musique, tous les films... Ce truc nous fait tous repartir pour un tour. En ce moment, tous ces contrats et accords avec Starbucks et Wal-Mart, je ne sais pas si c'est la bonne réponse. A mon sens, la solution reste de proposer de la musique phénoménale. Se contenter de toucher le grand public. Je pense que les gens continuent de chercher. Il n'y a pas de réelle révolution musicale en ce moment également. Mais lorsque cela arrivera, les gens briseront un mur pour y parvenir. Car avant Thriller, c'était à peu près la même chose. Les gens n'achetaient PAS de disques. Thriller a ramené les gens chez les disquaires. Donc, quand cela arrive, cela arrive.

Q: Qui vous impressionne ?

R: En tant qu'artiste, j'aime beaucoup ce que fait Ne-Yo. Il est très "Michael Jackson" en même temps. Mais c'est ce que j'aime chez lui. Je trouve que ce gars a compris comment fonctionne l'écriture d'une chanson.

Q: Est-ce que vous travaillez avec ces jeunes artistes?

R: Bien entendu. Je suis du genre à ne pas accorder d'importance à l'origine d'une chanson, qu'elle vienne du facteur ou du gars qui balaie le plancher. Si c'est une bonne chanson, c'est une bonne chanson. La plupart des meilleures idées viennent de gens ordinaires, qui se disent simplement: "Pourquoi n'essaies-tu pas ceci, ou cela?" Chris Brown assure, pareil pour Akon.

Je souhaite toujours faire de la musique qui inspire ou influence une autre génération. Vous voulez voir votre oeuvre vivre, que ce soit une sculpture, une peinture, ou une chanson. Comme disait Michel Ange: "Je sais que le créateur partira un jour, mais son oeuvre lui survivra. C'est pour cela que pour échapper à la mort, je tente d'attacher mon âme à ma musique". Je pense la même chose. Je me donne entièrement à mon travail. Je veux que mon oeuvre vive.

Q: Cela fait de quoi de savoir que vous avez changé l'histoire? Vous y pensez beaucoup?

R: Oui, souvent. Je suis heureux de voir que nous avons ouvert des portes, que ce travail a fait avancer des choses. Partir en tournée, dans le monde entier, voir l'influence de cette musique dans les stades. Quand vous regardez au loin une fois sur scène, aussi loin que votre oeil vous le permet, c'est incroyable de voir tous ces gens. C'est un sentiment merveilleux, mais ce n'est pas venu sans douleur.

Q: C'est à dire?

R: Quand vous être au sommet de votre art, le premier dans votre domaine, les gens viennent vers vous. C'est là que ça se passe, peu importe qui se trouve au sommet, vous cherchez à vous en rapprocher.

Mais je me sens reconnaissant: tous ces numéros 1, les plus grands albums, tous ces records. Je me sens toujours reconnaissant. Je suis quelqu'un qui avait l'habitude de s'asseoir dans le salon pour écouter mon père jouer Ray Charles. Ma mère me réveillait à 3 heures du matin, en me disant:" Il passe à la télé, il passe à la télé!" Je courrais jusqu'au poste et je regardais James Brown, je me disais: "Voilà ce que je veux faire".

Q: Peut-on en attendre plus de Michael Jackson?

R: J'écris beaucoup de choses en ce moment. Je suis en studio tous les jours. J'ai toujours pensé que le rap deviendrait plus universel dès qu'il se mettrait à inclure des mélodies, parce que tout le monde ne parle pas Anglais [Rires]. Dans le cas inverse, cela vous limite à votre pays. Mais quand vous tenez une mélodie, et que tout le monde peut la fredonner, alors cela touche tout le monde, de la France au Moyen Orient - Partout! Tout le monde doit être en mesure de fredonner cette chanson, du fermier en Irlande en passant par la femme de ménage qui nettoie les toilettes à Harlem aux mômes qui claquent des doigts. Tu dois être capable de la fredonner.

"Comme disait Michel Ange: "Je sais que le créateur partira un jour, mais son oeuvre lui survivra"".

Q: Vous allez avoir 50 ans. Pensez-vous faire cela à 80 ans?

R: En fait, humm, non. Pas comme James Brown ou Jackie Wilson. Ils ont tiré sur la corde, et se sont tués. A mon humble avis, j'aurais aimé que James Brown lève le pied et se repose un peu plus pour mieux apprécier tout son travail.

Q: repartirez-vous en tournée?

R: Les longues tournées ne m'intéressent pas. Mais ce qui me plait dans les tournées, c'est cette merveilleuse opportunité d'aiguiser son habileté et ses compétences. C'est pour cela que j'aime Broadway, et c'est pour cela que beaucoup d'acteurs se tournent vers Broadway, cela leur permet de se perfectionner. C'est vraiment ça. Cela prend des années pour devenir un bon [Entertainer]. Des années. Vous ne pouvez pas sortir un gars de l'ombre comme ça et le jeter sur scène en espérant le voir se mesurer à une autre personne. Cela ne fonctionnera jamais. Et le public le sait. Il le voit. La façon dont un artiste bouge sa main, son corps, tient son micro, la façon de saluer. Le public le voit de suite.

Stevie Wonder est un prophète de la musique. Il fait partie des gens que je dois citer. J'avais l'habitude de dire: "Il faut que j'écrive plus". Je me rappelle avoir observé tous ces producteurs: Gamble & Huff, Hal Davis & The Corporation. Je les regardais écrire tous ces titres pour les Jackson 5 et je voulais vraiment étudier cette "anatomie". Mais très souvent, ils nous faisaient venir quand tout était prêt, nous n'avions plus qu'à chanter. Cela m'agaçait parce que je voulais les voir créer la chanson. Alors ils m'ont donné ABC, I Want You Back ou The Love You Save une fois que les chansons étaient terminées, pour que je puisse les étudier et travailler.

Stevie Wonder me laissait littéralement m'asseoir comme une mouche posée sur le mur. J'ai assisté aux sessions de Songs In The Key Of Life, ainsi que d'autres chansons légendaires. Pareil avec Marvin Gaye... Ce sont des personnes qui venaient à la maison pour jouer au basket ball le week end avec mes frères. Nous étions toujours fourrés ensemble. Lorsque vous avez l'occasion de voir comment on travaille cette science, d'étudier l'anatomie, la structure et de voir comment tout cela fonctionne, c'est tout bonnement merveilleux.

Q: Vous jouez sur une scène internationale. Comment voyez-vous le monde actuel?

R: Je me sens extrêmement concerné par l'engagement contre le réchauffement de la planète. Je sais que cela allait arriver, mais j'espérais que les dirigeants allaient sensibiliser l'opinion plus tôt. Mais il n'est jamais trop tard. On décrit de phénomène comme un train lancé à vive allure, et qu'on ne peut arrêter. Il faut s'en occuper aujourd'hui. C'est ce que j'ai essayé de faire avec des chansons comme Earth Song, Heal The World et We Are The World, dans le but de sensibiliser les gens. J'aimerais qu'ils écoutent chaque mot.

Q: Que pensez-vous de la prochaine élection présidentielle? Hillary, Barack?

R: Pour tout vous dire, je ne suis pas ces histoires. Les hommes ne sont pas là pour résoudre les problèmes du monde. Ils ne peuvent pas le faire. C'est ainsi que je le vois. C'est au dessus de nous. Nous n'avons aucun contrôle sur les terres, et elles tremblent.  Nous n'avons aucun contrôle sur les océans, et nous avons des tsunamis.  Nous n'avons aucun contrôle sur le ciel, et il y a des tempêtes. Nous sommes tous entre les mains de Dieu. Je pense que les hommes doivent en tenir compte. Je souhaite qu'ils fassent plus de choses pour les bébés et les enfants, leur donner plus d'aide. Ce serait génial, vous ne trouvez pas?

Q: En parlant de bébés, en tant que père aujourd'hui, si vous revenez 25 ans arrière. Quelle est la différence entre le Michael d'avant et le Michael d'aujourd'hui?

R: C'est probablement le même Michael. Je tenais juste à réaliser certaines choses. J'avais certaines choses en tête, comme avoir des enfants, et les élever. Et j'aime énormément cela.

 

"J'aurais aimé que James Brown lève le pied et se repose un peu plus pour mieux apprécier tout son travail".

 

Q: Que pensez-vous de toutes ces choses écrites à votre sujet? Toutes ces choses que vous lisez, qu'est-ce que cela vous fait?

R: Je n'y prête aucune attention. C'est de l'ignorance. Et cela ne se base sur aucun fait. Cela repose plutôt sur des mythes, vous voyez. Le gars qu'on ne voit jamais: dans chaque quartier, il y a un voisin que personne ne voit, et tout le monde parle de lui. Ca crée un tas d'histoires sur ce qu'il aurait fait ou pas fait. Les gens sont fous!

Je n'aspire qu'à créer de la bonne musique.

Mais pour revenir sur le Motown 25, une des choses qui m'a le plus touché est le moment qui a suivi ma prestation sur Billie Jean. Je n'oublierai jamais cela. Dans les coulisses, il y avait Marvin Gaye, les Temptations, Smokey Robinson et mes frères. Ils m'ont tous pris dans les bras pour m'embrasser. Richard Pryor s'est approché de moi et a dit [d'une voix très calme]: "C'est tout simplement le meilleur numéro que j'ai jamais vu". C'était ma récompense. J'admirais ces personnes depuis mon enfance, et les voir ainsi me féliciter et me montrer à leur tour mon admiration, je me suis senti honoré. Le lendemain, Fred Astaire m'a appelé. Il m'a dit: "Je t'ai regardé hier soir, et j'ai enregistré l'émission. Je l'ai regardée à nouveau ce matin. T'es un sacré danseur! Tu les a mis sur le cul!". Plus tard, quand je l'ai vu, il a fait ça avec ses doigts (Il mime un moonwalk, ses deux doigts glissant sur la paume de son autre main).

Je me rappelle très clairement comment j'ai exécuté ce numéro, et je me souviens m'en être voulu car ça ne ressemblait pas exactement à ce que je voulais: je souhaitais en faire plus. Mais plus une fois que j'avais fini. Un petit enfant juif est venu me voir dans les coulisses. Il m'a regardé et dit [sur un ton surpris]: "Qui t'a appris à danser comme ça?" [Rires] J'ai répondu: "Dieu, je pense... et les répétitions".

Texte: Bryan Monroe

Photos: Matthew Rolston / DR

Stylise: Phillip Bloch

(C) 2007, EBONY / JET - Traduction: (C) 2007, MJ data bank

 

6.11.07

Mini-reportage sur la séance photo pour Ebony (vidéo)

 

3.11.07

 

 

2.11.07

Nouvelle magnifique photos!

 

ACCESS HOLLYWOOD a diffusé hier un premier reportage-teaser sur la nouvelle séance de photos pour le magazine Ebony.

Le journaliste Billy Bush en profite pour annoncer qu'un autre sujet sera diffusé demain!

En attendant, voici la couverture de l'édition de décembre d'Ebony ainsi que la vidéo du teaser.

 

31.10.07

THE WIZ Edition Spéciale 30ème

 

Le 5 février 2008, une édition spéciale, pour les 30ème anniversaitre du film.

Cette nouvelle édition de THE WIZ se présentera sous la forme d'un DVD remasterisé (format 1.85:1 anamorphic widescreen, son Dolby Digital 5.1 surround) , incluant le même contenu que l'édition actuelle (Featurette Wiz On Down the Road et Bande Annonce du film) + 1 CD audio 8 titres.

Il s'agit d'une sortie Zone 1 pour le moment (continent américain), les autres marchés ne manqueront pas d'emboîter le pas.

anniversaire (DVD ZONE 1)

 

13.10.07

13 Octobre 2001

 

Le single "You Rock My World" de Michael Jackson faisait son entrée

 

10.10.07

Lettre de Michael Jackson



Michael Jackson vient d'adresser la lettre suivante à tous ses fans:

A tous mes fans du monde entier;

Je tiens à vous remercier pour les magnifiques cartes, photos, messages et autres cadeaux que vous avez envoyés pour mon anniversaire.

Votre gentillesse m'a extrêmement touché.

Votre soutien et votre amour constants comptent beaucoup pour moi. Je vous aime et vous apprécie tous... Du plus profond de mon coeur.

J'ai été très occupé dernièrement. J'espère que vous avez pu voir le résultat de la séance de photo réalisée récemment pour L'UOMO VOGUE.

Prochainement, je partagerai avec vous des nouvelles excitantes, pleines de surprises, qui sont liées à mes autres activités.

A nouveau, sachez bien que je vous aime et que je vous apprécie tous, je vous remercie de tout mon coeur et vous envoie mes pensées les plus chaleureuses.

Sincèrement,

Michael Jackson

 

1.10.07

Les coulisses de la séance L'UOMO Vogue : extrait

 

Suite à l'excitation des fans, le site de l'édition italienne de GQ a décidé de publier, en exclusivité, un avant-goût du sujet sur Michael Jackson dans L'UOMO Vogue (sortie italienne mercredi 3 octobre), ainsi qu'un des magnifiques clichés de Michael en meilleure résolution ici

"I love you", c'est ce que murmura le roi à la future reine pour sceller cet événement heureux. Les villageois, qui jusqu'alors retenaient leur souffle, laissèrent exulter leur joie, pour enfin ouvrir les festivités au royaume de Vogue. Le roi avait enfin trouvé une femme courageuse, pleine de magie et surtout dotée d'une énergie incroyable. La petite princesse, après moult pérégrinations, allait enfin voir son propre rêve être couronné, et lorsqu'à son tour le grand Mage de la cour célébra son investiture, il prononça ces mots : "A star is born" ["Une étoile est née"]. C'est ainsi, tel un compte de fées, que l'on pourrait narrer l'événement qui s'est déroulé sous mes yeux, comme par enchantement : la séance photo pour L'Uomo Vogue de Michael Jackson (le Roi de la Pop), avec Bruce Weber (le Mage) et la fashion editor Rushka Bergman (la princesse). Tout ceci à l'occasion du 25ème anniversaire de la sortie de Thriller, l'album qui s'est le plus vendu de toute l'histoire de la musique. Mais je préfère vous raconter l'histoire normalement, comme on le ferait dans un journal intime, à travers les paroles de la styliste :

14 septembre 2007, j'arrive à New York en provenance de Los Angeles. Le portier m'ouvre et voici Rushka Bergman - avec ses longs cheveux noirs et ses lunettes vintage années 60 - qui me salue avec un fort accent d'Europe de l'Est : "Comment vas-tu darling ?" Sans plus tarder, je lui demande tous les détails sur ce qui a précédé mon arrivée à l'hôtel Four Seasons, à quelques minutes de notre rencontre avec Michael Jackson. Rushka m'explique que c'est lors d'une conversation avec Marek, son agent, le 22 août dernier qu'elle lui avait donné l'idée de faire une séance photo avec le Roi de la Pop pour fêter les 25 ans de Thriller. C'est alors qu'il a envoyé une lettre à l'agent de Jackson, Raymone K. Bain, qui leur a fait savoir par téléphone qu'elle les tiendrait au courant…

Roberto Croci

La suite dans L'Uomo Vogue numéro 384, Octobre 2007

Source: GQ Online

 

24.9.07

Décès du mime Marceau...

 

C'est avec tristesse que nous apprenons la mort du mime Marceau. Deux des enfants de Marcel Marceau ont annoncé le décès de leur père samedi, à l'âge de 83 ans.

Marcel Marceau était incontestablement un des artistes Français les plus connus dans le monde, notamment aux Etats-Unis ou il rencontra Michael Jackson à de nombreuses reprises. Le mime Marceau disait de Michael : " Il est toujours le grand enfant que sont restés tous les artistes ".

Source:texte MJF

 

23.9.07

Michael Jackson dans L'UOMO Vogue : Les premières photos !

 

Voici pour vous les toutes premières photos de la séance photo exclusive de Michael Jackson pour L'UOMO Vogue dirigée par le grand photographe Bruce Weber. Elles viennent d'être diffusées à la télévision serbe, pays de Rushka Bergman, la styliste qui a travaillé sur cette séance (vous pouvez la voir avec MJ dans les dernières photos).

 

21.9.07

VOGUE Italie : quelques détails

 

Voici quelques détails sur la séance de photos réalisées par Michael Jackson à New York pour l'édition italienne de VOGUE (numéro d'octobre).

La séance photo a eu lieu dans un studio situé au 745 Fifth Avenue, en plein coeur de New York.

Roberto Cavalli, qui s'occupe de la conception et de la réalisation des vêtements portés en public par Michael Jackson depuis 2006, est la tête pensante de cette opération (Cavalli travaille régulièrement pour la version italienne de VOGUE HOMME - UOMO VOGUE).

Michael Jackson apparaîtra en couverture et à l'intérieur du magazine. Une interview accompagnera les photos.

Cavalli a proposé cette idée de séance-photo exclusive en échange de la réalisation de nouvelles tenues pour le Roi de la Pop (qu'il devrait porter à l'occasion de la sortie de son nouvel album).

Source : KOPV

 

4.9.07 Teddy Riley Interview

 

Teddy Riley a répondu aux questions de Lucy Diamonds pour le site Baller Status.

Le célèbre producteur recevra un prix couronnant l'ensemble de sa carrière lors des prochains VH1 Hip Hop Honors (cérémonie filmée le 04 octobre et diffusée le 08). Le Roi du New Jack Swing a profité de cet entretien pour parler du Roi de la Pop.

Baller Status : La rumeur dit que vous et Will I Am travaillez sur le prochain album de Michael Jackson. Est-ce vrai ?

Teddy Riley : Oui, c'est vrai. Il est prévu que Michael et moi travaillions ensemble. Je ne sais pas exactement quelle direction souhaite prendre Michael à l'heure actuelle, mais lorsqu'il appellera, je serai là.

BS : Au sujet de Michael Jackson, après qu'il ait arrêté de travailler avec Quincy Jones, vous êtes celui qui a pris la relève sur l'album Dangerous. A cet instant précis dans votre carrière, est-ce que vous avez ressenti une forte pression en succédant à Jones ?

TR : Une pression énorme, je ne vais pas vous mentir à ce sujet. J'étais très tendu à l'idée d'entrer en studio avec Michael et de succéder à Quincy, qui est un véritable génie. C'est notre père à tous dans le domaine de la production. En fait, il m'a appelé pour me demander de le faire. Il m'a dit "tu peux le faire". C'est lui qui m'a placé dans ce projet et disant à Michael "tu as besoin de ce mec pour faire ton disque". Michael a donc appelé. A cet instant précis, je me suis rendu au studio avec plusieurs chansons, en sachant qu'il en choisirait au moins une. Au final il en a retenu 7.

BS : Parlez-nous un peu de cette expérience...

TR : C'est tout simplement fou... En fait je m'attendais au pire. Et, lorsque vous vous attendez au pire et que vous obtenez finalement un résultat, le pire devient le meilleur pour vous. Je ne m'attendais pas à plus d'une chanson retenue sur cet album, mais plus les séances en studio avançaient, plus nous avons développé cette relation de travail et cette grande alchimie. C'est un sentiment merveilleux.

Teddy Riley et son nouveau groupe, ADIDA , seront en concert au BILLBOARD LIVE de Tokyo les 27, 28 & 29 septembre et d'Osaka les 01 et 02 octobre prochains.

Source: MJSTAR

 

29.7.07

49 ans ! Happy Birthay Mike et continue a nous faire rêver te le plus fort!

 

28.7.07

MJ et Will I Am à Vegas (février dernier)

 

Voici une petite anecdote révélée par Will I am dans une récente interview accordée au site Sueddeutsche. Le leader des BEP parle de Prince et de Michael Jackson ...

SZ : Vous avez travaillé avec Prince. Il vient de choquer l'ensemble de l'industrie musicale en distribuant son dernier CD gratuitement via un journal anglais...

Will I Am : ...Un visionnaire ! J'ai joué avec lui sur scène. Il y a quelques mois j'étais avec les BEP à Las Vegas. Prince m'a appelé, il jouait dans un casino, il m'a demandé : "Tu veux jouer avec moi ce soir ?". Bien sur ! Ai-je répondu ! Le lendemain, son assistant m'appelle et dit : "Prince souhaite que vous veniez ce soir également". Il veut que je vienne ? Qu'y a-t-il de plus cool que de jouer avec Prince ? Jouer deux soirs de suite avec lui bien sur ! Quelques minutes plus tard, un autre appel : "Hé, c'est Mike. Qu'est-ce que tu fais ?" Mike ? Michael Jackson ? Wow ! Il avait changé de studio d'enregistrement à cette époque, il venait de quitter l'Irlande pour Las Vegas. Je lui dis : "Hé ! Je joue avec Prince ce soir". "Prince ? C'est cool !" - "Tu devrais venir" - "Vraiment ? Ce serait sympa !" - "Tu m'étonnes que ce serait sympa !" - "Très bien, je serai là". Imaginez un peu la scène : je joue avec Prince, et Michael Jackson assiste au spectacle, assis dans la salle.  Bordel ! Quel est le pourcentage de chance pour avoir un coup de fil de Prince puis de Michael Jackson en 10 minutes ?

SZ : Disons 0%.

WIA : Très bien. Ok. Je me rends au concert tôt dans la soirée - et me retrouve coincé dans les bouchons ! Je me dis : merde ! C'est pas le moment ! Alors je saute de la voiture, et je commence à courir. J'arrive à la dernière minute au club. Tout finit par bien se passer, et trois minutes après avoir quitté la scène, Prince continue de crier : "Applaudissez Will I am !", je me fraie un chemin et je m'asseois à la table de Michael Jackson. Il est donc bien venu ! "Qu'as tu pensé de moi?", lui ai-je demandé. Il me répond : "Je ne savais pas que tu rappais". Pardon ? Attends, le gars me fait venir par avion jusqu'un Irlande pour prendre quelques photos et il ne sait pas que je suis non seulement producteur, mais également rapper ! Je lui dis : "As tu écouté mes disques, ou vu mes vidéos ? Putain, je suis le rapper principal des Black Eyed Peas !" Bref. A côté de Michael Jackson se trouve l'acteur Chris Tucker. Et Prince descend de scène pour nous rejoindre...

SZ : ... Et vous voit assis à côté de Michael Jackson ?

WIA : Oui. Il a encore sa basse autour de lui, et s'arrête à notre table. Imaginez un peu ça :Michael Jackson, Chris Tucker et moi, assis. Prince se dirige droit vers Michael et commence à improviser à la basse : Slap ! Il ne fait rien d'autre, il ne dit absolument rien ! Il joue, tout simplement, quel drôle de spectacle ! Quand Prince retourne sur scène, Michael Jackson me dit : "Prince a joué de la basse en plein milieu de ma figure ! Qu'est ce que ça veut dire ?" Là, je lui dis : "Tu est enfin incognito ici ! Imagine si Prince avait dit 'au fait, Michael Jackson est parmi nous ce soir'. Les gens sont déjà surexcités à cause de Prince seul, imagine s'ils savaient que tu es là !" Ouais, c'était la soirée la plus dingue de toute ma vie.

SZ : Et quand vous racontez cela, personne ne vous croit.

WIA : Je ne le croirais même pas moi-même ! Mais je dois dire ceci : c'est une histoire bien réelle. Chaque mot est véridique. Le lendemain j'ai pris le petit déjeuner avec Michael Jackson, et on a travaillé sur quelques chansons - et c'est la dernière fois que je l'ai vu".

Source : Sueddeutsche / House Quake

 

28.6.07

Communiqué de R. Bain

 

Le 27 juin, suite à un article de Roger Friedman sur le site Fox News, Raymone Bain a publié le communiqué suivant :

Un grand nombre d'articles et de news fausses et erronées ont été publiés récemment sur le compte de Mr Michael Jackson.

Mr Jackson n'est pas alité à cause d'une consommation de toute sorte de médicament... y compris d'anti-douleurs. En fait, Mr Jackson se porte très bien et a rencontré ses avocats et conseillers hier, dont Benjamin R. Civiletti et le Révérend Jesse Jackson.

Aucun communiqué n'a été publié par le bureau de Mr Jackson concernant une tournée européenne. Contrairement à ce qui a été dit, Mr Jackson est bel et bien en ce moment en studio pour finaliser l'enregistrement de ses nouvelles chansons.

Mr Jackson n'a pas "quitté" Las Vegas, et il n'a pas été "expulsé" de sa résidence. Il a juste décidé de ne pas acheter cette propriété. Point.

Mr Jackson ne pense pas que son frère Randy Jackson lui ait volé de l'argent. Il ne pense également pas qu'aucun autre membre de sa famille puisse agir de la sorte contre lui. Tous les articles concernant cette affaire sont faux.

Contrairement à ca qui a été dit, Mr Jackson ne perd aucune part et ne compte pas vendre sa moitié du catalogue ATV / Sony. Tous les articles confirmant le contraire sont faux et se basent sur aucune source fiable pour se permettre de publier de telles informations.

2

Mr Jackson se sent concerné par les attaques constamment dirigées contre sa nourrice, Grace Rwaramba, par Roger Friedman, journaliste de Fox News. Un grand nombre d'articles dénigrant Mme Rwarambra ont été publiés : elle mène une vie des plus privées et n'a rien fait de mal. Elle est simplement attaquée en raison de sa relation professionnelle et de sa proximité avec Mr Jackson.

Pendant toute sa carrière, Mr Jackson n'a jamais dénigré aucun journaliste, et n'a jamais demandé à son équipe de sécurité d'agir avec force contre l'un d'entre eux. Il y a ceux pour qui leur haine contre Mr Jackson a  atteint un tel niveau que toute objectivité journalistique est tout bonnement impossible. Ils sont prêts à tout pour écrire des articles sans aucune source ou base solide, avec le seul but de nuire à l'image de Mr Jackson. Ils savent qui ils sont, et ceci est un commentaire assez triste de la situation... Un commentaire qui sera repris par les avocats de Mr Jackson dans leurs démarches à venir.

Source : R Bain

 

16.6.07

Hollywood Stories Michael Jackson sur France 2

 

Le 1er juillet, France 2 diffusera une émission issue de la collection "Hollywood Stories" consacrée à Michael Jackson. L'émission devrait durer 90 minutes.

 

3.6.07

Michael Jackson : Démenti

 

Une rumeur en provenance du tabloid The Sun a affolé les rédactions : le Roi de la Pop aurait invité Prince à jouer en première partie de ses concerts à venir. L'auteur de Purple rain aurait refusé cette offre.

Démenti direct de Raymone Bain, la porte parole de Michael Jackson :

Mr Jackson n'a pas parlé à Prince. Cet article est totalement faux. Cette publication continue d'agir de la même façon : ces reporters ne nous contactent jamais avant de vérifier l'exactitude d'une histoire avant de la publier. Mr jackson n'a pas contacté Prince afin que ce dernier joue sur scène avec lui pendant sa tournée "come back". Il n'y a eu auune discussion avec Prince. Point. Nous ne cessons de déclarer que Mr Jackson se consacre à l'enregistrement et à la sortie de son nouveau projet musical à l'heure actuelle.

 

28.5.07

Soirée anniversaire en Angleterre

 

Le 26 mai, le Roi de la Pop s'est rendu au 25ème anniversaire du Prince Azim (Brunei).

La fête s'est déroulée au Park Country House Hotel de Stapleford (Angleterre).

 

25.5.07

La venue du Roi de la Pop à Londres serait liée à ses projets artistiques.

 

Michael Jackson serait en ville pour rencontrer différents responsables de maisons de disques.

En plus de David Gest, le nom de Simon Cowell fait également partie de la liste des producteurs pressentis pour relancer la carrière du Roi de la Pop.

"Il est possible que nous produisions un hommage spécial, probablement consacré à l'album Thriller. Nous en parlons actuellement avec la maison de disques" (Sony BMG ? ndlr), a déclaré Cowell, qui fait actuellement partie du jury de l'émission American Idol. "Nous verrons bien comment ce projet va évoluer, nous n'en sommes qu'au tout début - mais la seule chose que je peux vous dire, c'est que ce sera énorme".

Source : AP

 

30.3.07

Communiqué de Raymone Bain

 

Raymone Bain a publié hier 29 mars le communiqué

En réponse aux médias, Mr Michael Jackson ne se trouve actuellement pas à l'hopital et n'a pas été hospitalisé suite à une pneumonie.

Merci pour vos demandes et votre inquiétude.

Source : R Bain

 

27.3.07

Le site Nydailynews.com vient de publier un article rendant compte des derniers projets du Roi de la Pop.

 

  • Un projet de Robot géant de 16 mètres de haut à l'effigie du chanteur serait en pourparlers. La sculpture serait installée en plein désert. Ce serait une des premières choses que les gens pourraient voir depuis le ciel en arrivant à Las Vegas. L'homme en charge de ce projet, Mike Luckman, de la société Luckman Van Pier, a déclaré : "La statue serait illuminée par des jeux de lasers et de lumières. On a pensé au Néon, mais c'est dépassé" . Luckman a présenté ses dessins de travail au Roi de la Pop. Ce dernier aurait aimé ces nouvelles idées. A suivre...
  • Le projet de spectacle-longue-durée à Las Vegas (à la Céline Dion) semble se confirmer. Michael Jackson, a rencontré un grand nombre de responsables du tourisme à Las Vegas. Le Roi de la Pop aurait acheté une maison dans la région et serait donc prêt à s'installer dans la région pendant quelques temps. Paul McCartney (!!!) serait l'un des investisseurs pressentis dans cette nouvelle aventure. L'ancien Beatles a été impressionné par le succès de la comédie musicale basée sur l'oeuvre des Beatles au Mirage Hotel. Un accord pourrait être conclu entre les deux hommes. Rappelons que Jackson et Sony se partagent le catalogue Sony ATV (qui comprend les chansons des Beatles). Une collaboration entre Jackson et McCartney permettrait à ce dernier de récupérer des parts de ce capital légendaire. Pour le moment, le porte-parole de Macca a refusé de commenter cette nouvelle.
  • Le Roi de la Pop travaille sur son nouvel album depuis novembre dernier. "Il ne sait pas encore si les shows de Vegas vont se concrétiser prochainement ", a déclaré Raymone Bain. "Il est en studio depuis novembre, il travaille sur de nouvelles chansons. Il a reçu un grand nombre de propositions. Vegas n'est pas sa priorité. (...) Il est à Las Vegas en ce moment, il s'y plait. C'est une vile très pratique pour rencontrer et réunir les artistes avec qui il souhaite travailler. Il est en studio avec Rodney Jerkins, Wil I Am et Neffu. (...) Quand à la distribution de ce nouvel album, nous sommes en train de finaliser les négociations".

Source : Nydailynews.com

 

15.3.07

Michael est arrivé à Londres!

 

Michael est arrivé à l'aéroport d'Heathrow hière ver 16H.

 

10.3.07

Michael Jackson à Camp Zama

 

Le Roi de la Pop vient d'arriver à Camp Zama. Voici la première photo.

 

10.3.07

Fan Appreciation Day

 

Hier, Michael Jackson s'est rendu hier au Fan Appreciation Day à Tokyo.

Video ici!

Plus de 1 000 fans se sont rendus à cet événement. Le Roi de la Pop a effectué une brève apparition sur scène. Il a chanté avec le public et prononcé un petit discours :

"Bonsoir à tous, merci pour cette merveilleuse soirée, j'ai aimé les numéros proposés ce soir sur scène. J'apprécie ce que vous faites pour moi, je vous aime du plus profond de mon coeur".

 

9.3.07

V.I.P. Party

 

Michael Jackson s'est rendu hière à la V.I.P. Party organisée en son honneur à Tokyo. Près de 400 fans et de nombreux enfants défavorisés ont pu assister à cette soirée.

Michael Jackson a personnellement tenu à inviter des enfants handicapés ou orphelins.

Les "invités" ont pu se restaurer autour d'un buffet et assister à une série de numéros exécutés par des sosies du Roi de la Pop. Les heureux détenteurs du ticket V.I.P. Party ont également eu l'occasion de passer un moment avec Jackson et de prendre une photo à ses côtés.

Le Roi de la Pop était habillé par Roberto Cavalli (voir photos). Il est apparu à la fin de la fête sur scène pour brièvement remercier ses fans.

Avant se quitter le Tokyo Studio Coast, il s'est confié au micro de Associated Press. Il a rapidement évoqué sa carrière : "Je suis dans le monde du spectacle depuis l'âge de 6 ans. Comme disait Dickens : "Ce fut la meilleure et la pire des périodes". Mais même si j'en avais la possibilité, je ne changerais rien à ma carrière. (...) Certaines personnes ont délibérément tenté de me blesser, mais je continue d'avancer car j'ai une famille qui m'aime, une grande foi et de nombreux amis et fans qui ne cessent de me soutenir".

Source: MJFC / washingtonpost.com

 

5.3.07

MJ arrive au Japon

 

Voici les premières photos de Michael Jackson au Japon.

video ici!

Le Roi de la Pop est arrivé avec ses enfants ce dimanche 04 mars 2007 Narita de Tokyo. De nombreux fans ont fait le déplacement pour le saluer.

Source: AP / Photo copyright WireImage.

 

1.3.07

Démentis

 

Washington D.C. Michael Jackson dément plusieurs rumeurs publiées récemment.

Les porte-paroles du Roi de la Pop ont envoyé le communiqué suivant à Access Hollywood :

"Plusieurs rumeurs ont été colportées dans la presse récemment au sujet de Michael Jackson. Elles sont toutes fausses et infondées.

  • Mr Jackson ne planifie aucune tournée avec les membres de sa famille.
  • Mr Jackson a reçu plusieurs propositions... Des propositions qui'il n'a pas sollicitées, certaines d'entre elles concernant des concerts à Las Vegas. Mr Jackson étudie chaque projet. Il estime ne pas avoir à se décider rapidement. Il n'est aucunement pressé par le temps. En conséquence, les articles indiquant qu"il "n'arrive pas à trouver de Casino où donner des concerts, le forçant ainsi à se tourner vers sa famille", sont faux.
  • Mr Jackson ne s'est pas rendu à Las Vegas pour y produire un show. Il est dans cette ville car il l'aime. Il pense que cet endroit est pratique pour rencontrer les artistes, auteurs et producteurs qui travaillent avec lui en studio.
  • Mr Jackson ne compte pas participer à l'émission 'American Idol'.
  • Mr Jackson n'a pas sollicité, demandé à recevoir, ou tenté d'acheter des tickets pour le NBA All-Star Game, comme l'ont indiqué de nombreux médias. Mr Jackson a été invité par plusieurs dirigeants d'équipes ainsi que des joueurs de la NBA. Ils lui ont proposé d'être leur invité. Cependant, Mr Jackson a décliné ces invitations. Certains articles indiquant qu'il cherchait des tickets, et que personne n'a répondu à sa demande sont totalement faux.
  • Mr Jackson n'a jamais loué de propriété appartenant à Michael Flatley en Irlande. Les articles stipulant qu'il a été "expulsé" d'une des propriétés de Flatley sont faux et diffamatoires.
  • Mr Jackson n'a sorti ou enregistré aucune chanson avec Pras récemment".

Source : Access Hollywood

 

22.2.07

No Friend Of Mine / Gangsta

 

Nouvelle version de la chanson Gangsta rebaptisée No Friend Of Mine.

En plus de Michael Jackson, Tempamental s'est également offert les services de Pras des Fugees.

Cliquez ici No Friend Of Mine

Source : My Space

 

10.2.07

Des news en musique

 

L'édition du 08 février du magazine Rolling Stone livre quelques infos au sujet du nouvel album du Roi de la Pop :

  • Will I Am et Michael Jackson ont travaillé sur 8 chansons ensemble
  • Une d'entre elle s'intitule "I'm Dreamin'"
  • Une des chansons pressenties est une ballade écrite ou co-écrite avec John Legend
  • Will I Am et Jackson doivent se retrouver en Irlande d'ici un mois pour finir l'enregistrement de leurs chansons
  • Will I Am décrit l'album comme un "Off The Wall des temps modernes"
  • Parmi les guests, les noms de Chris Brown et de DJ Whoo Kid restent assez cités
  • Cet album devrait être axé sur la mélodie, avec des chansons solides, taillées pour danser

Concernant No Friend Of Mine, sachez que ce titre a intégré la playlist de la radio anglaise Choice FM.

Ce titre a une chance d'atterrir sur l'album de Pras (des Fugees). Ce dernier sera en direct sur Choice FM lundi prochain.

Source : Billboard

 

5.2.07

Communiqué de Raymone Bain

 

Le site TMZ vient de publier des photos des enfants de Michael Jackson à visages découverts. Raymone Bain a réagi en publiant le communiqué suivant :

Aux fan clubs et modérateurs de forums :

J'ai reçu quelques demandes de fans souhaitant savoir s'il est permis de mettre en ligne les photos des enfants de Michael Jackson prises récemment. Je leur ai répondu qu'ils ne devraient pas le faire, car Mr Jackson estime qu'il s'agit d'une violation de la vie privée de ses enfants.

Nos avocats ont contacté l'agence de photos qui s'est empressée de faire du traffic avec ces clichés en lui demandant de les retirer de tous les sites auxquels elle les a vendus de façon illégale.

Je vous serais reconnaissante de conseiller aux fans de faire de même, étant donné que vous possédez la liste de tous les sites et de leurs présidents.

Merci de votre coopération,

Cordialement,

Raymone Bain

 

14.1.07

Will I Am et MJ

 

Une nouvelle interview de Will I Am.

Le producteur des Black Eyed Peas en a profité pour évoquer son travail avec le Roi de la Pop.

Beaucoup de gens parlent de votre collaboration avec Michael Jackson...

Oui, je dois le revoir en décembre (l'interview date du mois de novembre , NDLR). Un jour il m'a appelé et je pensais que c'était une blague. J'ai entendu une voix dire (il imite MJ) : "Hello, c'est Michael", et j'ai répondu "oui c'est ça, arrêtez vos blagues". Puis il a ajouté : "Je veux te féliciter, tu as du succès et ce que tu donnes au monde est très positif; tu restes fidèle aux choses auxquelles tu crois. Je te suis depuis un bon bout de temps... Ca te dérange si je t'appelle à 16h d'ici quelques jours ?". Depuis ce moment, il m'a appelé tous les jours à 16h. Nous étions en tournée avec les Pussycat Dolls à cette époque, et j'ai commencé à travailler sur quelques sons pour lui dans le bus.

Est-ce que votre approche est différente lorsqu'il s'agit de Michael Jackson, comparé à d'autres artistes ?

Et bien, l'approche est plutôt du style : "Comment je voudrais que Michael 'sonne' aujourd'hui; qu'est-ce que j'aimerais le voir faire ?". Quand je me suis assis pour discuter avec lui, j'étais nerveux. Je ne pouvais pas lui parler comme je le fais avec Justin ou Nas. Michael est mon idole depuis toujours. Je devais être honnête avec lui. Je lui ai dit que c'était difficile pour moi, il m'a demandé pourquoi. Je lui ai répondu que j'ai grandi en écoutant sa musique, pas celle de Justin. Je suis l'égal de Justin, c'est donc plus facile de travailler avec lui. Personne ne prend le dessus. Quand j'ai travaillé avec Nas, je ne me suis pas dit "Oh, voilà le plus grand auteur". Tu dois te mettre au même niveau et être sur d'honorer et d'améliorer ce que tu aimes. J'ai vraiment du dépasser cela avec Michael.

Sur le plan personnel, comment ça s'est passé ? Est-ce que vous l'appréciez ?

A ce niveau, c'était cool. J'ai passé ma première journée avec lui à lui poser un tas de questions comme : "Tu t'es senti comment après avoir fait le Moonwalk pour la première fois ?". Ca a tourné en interview un peu bizarre, tout ce que nous faisons aujourd'hui sont des branches directes de son arbre. La graine vient de Michael et de James Brown. Michael m'a confié que sa plus grande influence restait James Brown. Je me suis dit "Mince, j'ai travaillé avec James Brown!" Il m'a lancé : "Tu as bossé avec James Brown, j'ai toujours voulu travailler avec lui..." J'ai répondu : "Ok, faisons-le..." Voilà le genre de choses qui m'ont donné confiance et permis d'avancer.

Est-ce que vous ressentez beaucoup de pression, car beaucoup attendent "un grand album" ?

Nous avons discuté de ce que nous souhaitons accomplir ensemble. A vrai dire, comment se mesurer à Thriller  ? J'ai demandé à Michael : "Quand tu te réveilles le matin, comment tu fais pour te mesurer à toi-même ?Je sais comment me comparer au marché, mais lorsque tu influences ce marché et que tu donnes le ton en matière de fan clubs, vidéos, contrats et autres sponsors...." Il m'a répondu : "Oh Dieu te bénisse...". Mais j'ai ajouté : "Non, sérieusement, je n'essaie pas de me mesurer à toi Michael, j'ai juste besoin d'en savoir plus pour les séances à venir en studio... Notre musique doit refléter cela également. .." Lui et moi avons eu ce genre de conversations assez profondes, et on a pas mal discuté des nouveaux outils : iTunes, YouTube, MySpace et autres sonneries de téléphone...

Connaît-il bien tout cela ?

Oui, mais cette zone a besoin d'être définie. Les gens s'en servent, mais ils n 'ont pas encore défini les enjeux de cette plateforme. Nous avons besoin de réfléchir à la façon dont la musique peut être mise en valeur et vécue comme une véritable expérience. Pensez un peu à toutes ces bonnes chansons qui sortent chaque semaine. Leur durée de vie est généralement d'une semaine. Vous n'écoutez probablement plus ce qui est sorti il y a 2 mois, et les gens jouent encore Billie Jean et Beat It.

Source : RWD Mag

 

8.1.07

Michael Jackson rencontre Kenny Ortega

 

Michael Jackson et Kenny Ortega ont dîné ensemble au Wynn Las Vegas vendredi soir.

Kenny Ortega a travaillé avec le Roi de la Pop sur les concepts des tournées Dangerous et HIStory.

Jackson et Ortega sont liés à Steve Wynn, l'homme qui a lancé la carrière internationale de Siegfried & Roy, les deux célèbres magiciens qui avaient posé leurs bagages au Mirage il y a plusieurs années.

Michael Jackson et Steve Wynn sont des amis de longue date. Wynn a souvent accueilli le Roi de la Pop dans son hotel The Mirage. Ils ont souvent discuté de la création d'un spectacle à Las Vegas. En 2005, Steve Wynn faisait partie de la liste des témoins retenus par le camp Jackson pour le procès Arvizo.

Le Roi de la Pop aurait également profité de son retour aux USA pour revoir ses parents, qui possèdent une maison à Las Vegas depuis plusieurs années.

Les dernières sorties et rencontres du Roi de la Pop semblent confirmer la préparation d'un retour plus qu'attendu.

A suivre...

Source : Review Journal